Tuto Shopify 9

 

Comme promis dans l’article précédent de cette série, je vous propose de terminer la suite de focus « Products » en vous parlant de deux sujets importants pour de nombreux utilisateurs de Shopify : la vente de produits dématérialisés et la fonction « Discounts ».

Allez, c’est parti !

 

La vente de produits dématérialisés

 

Deux cas de figure sont concernés ici : les produits numériques et les services, qui sont carrément dépourvus de tout article attaché à la vente.

Je vais particulièrement vous parler du premier cas, qui est plus courant, mais certains principes généraux s’appliquent aussi au second.

Les étapes de préparation d’un produit numérique dans votre boutique :

  • Téléchargez une application spéciale, dans l’app store, pour pouvoir envoyer automatiquement le fichier acheté par le client.

« Digital downloads app » est une extension gratuite fournie directement par Shopify et elle suffit amplement pour les besoins les plus courants (https://apps.shopify.com/digital-downloads).

Vous pouvez néanmoins parcourir les apps proposées par les autres développeurs, si vos besoins sont plus complexes (par exemple, pour un abonnement à des contenus numériques seulement consultables par le client dans un espace personnel, mais non téléchargeables) : https://apps.shopify.com/search/query?q=digital

Je reviendrai sur les aspects techniques de cette application pour la vente numérique, dans la série de tutos consacrés aux apps, mais vous allez voir que la version fournie par Shopify est très simple à configurer.

  • Désactivez la fonction de « shipping », dans la page détaillée du produit que vous souhaitez vendre sous forme numérique, en décochant la case « This product requires shipping », puis enregistrez.
  • Pensez à personnaliser les emails automatiques qui partent de votre boutique lors d’un achat, en remplaçant toute mention d’expédition physique (si vous ne vendez que des produits numériques) ou en complétant les mentions existantes (si vous conservez aussi les produits physiques).

Rappel : cette personnalisation se fait dans la section « Settings / Notifications » (raccourci clavier GSN).

  • Assurez-vous que chaque fichier numérique est compressé sous forme de fichier .zip, pour un maximum de comptabilité avec les systèmes mails et les navigateurs de vos clients (ils n’auront ainsi pas de problème pour télécharger vos fichiers).

Encore une fois, cette question technique sera vue ultérieurement, je ne vous donne que les grandes lignes aujourd’hui.

  • Enfin, testez toujours un achat complet, pour vérifier ce que vous recevez (notamment le lien de téléchargement que doit obtenir le client) et vous assurer que rien ne cloche dans le processus d’envoi.

Les « discounts » (codes de réduction)

 

Utiliser cette fonction est vital dans votre boutique Shopify : c’est un outil de marketing essentiel, qui permet de capter de nouveaux clients et de fidéliser les plus anciens.

Quelques principes généraux très importants :

  • Il n’existe aucune limite au nombre de codes de réductions qui peuvent être créés dans la boutique.
  • La fonction est accessible quel que soit votre type de souscription à Shopify.
  • Elle ne doit pas être confondue avec celle des cartes-cadeaux (« Online gift cards »), uniquement ouverte aux deux abonnements supérieurs.
  • Trois types de codes peuvent être créés :
    • Une réduction d’un montant fixe.
    • Un pourcentage de réduction.
    • Une gratuité sur les frais de port.
  • Les codes peuvent être créés de façon ciblée :
    • Pour des dates spécifiques (avec une durée de validité).
    • Pour un nombre d’utilisations précis, en tout et par client.
    • Pour des collections, produits et variantes spécifiques.
  • La fonction se gère via la page « Discounts » (raccourci clavier GD).
  • Il est aussi possible de créer ou d’importer des listes de codes en masse, via l’application « Bulk Discount Codes » : https://apps.shopify.com/bulk-discounts (cette application sera détaillée dans les focus dédiés aux apps).
  • Le champ « discount » n’apparaît, côté client (dans l’écran de validation de la commande), que si vous avez créé au moins un code de réduction côté admin.
  • Il est impossible pour les clients de cumuler les codes : un seul peut être utilisé par commande, quel que soit son type.
  • Lorsqu’une date de validité est mise en place pour une réduction, cela signifie que le code expire à 23 h 59 ce jour-là.
  • Il est impossible d’éditer un code de réduction, une fois qu’il est créé. Si vous vous êtes trompé dans les paramètres d’un code, vous devez le supprimer et le recréer.
  • Les réductions sur les collections et les produits spécifiques peuvent être gérées de deux façons :
    • Soit par une réduction d’un montant fixe, applicable à un seul item du panier ou à tous.
    • Soit par un pourcentage de réduction applicable à toute une collection.
  • Les réductions de type « pourcentage » paramétrées pour un produit spécifique s’appliquent à n’importe quelle quantité de ce produit mis au panier, que le client l’achète une fois ou dix.
  • La même chose est valable pour les variantes.
  • Il est possible d’utiliser une « bulk action » pour désactiver plusieurs codes de réduction en même temps.

Voyons maintenant quelles sont les manipulations à connaître dans la page « Discounts » (en l’absence d’application complémentaire).

Pour créer un code :

  • Sur la page « Discounts », cliquez sur le bouton « Add discount », en haut à droite.
  • Saisissez un nom de votre choix pour le code, en mariant lettres et chiffres (si vous avez l’intention d’en créer beaucoup, par la suite, je vous conseille de suivre une nomenclature logique, qui vous permettra de vous y retrouver (par exemple, des codes commençant par « BIENVENUE » pour toutes les offres réservées aux nouveaux clients, des codes commençant par RENTRÉE pour les offres valables seulement en septembre, etc.).

En ce qui concerne les chiffres, incluez dans le code un nombre relatif au montant de la réduction elle-même, ou aux dates de validité, etc., pour mieux vous y retrouver.

Idéalement, vos codes doivent être suffisamment compliqués pour ne pas pouvoir être tapés par hasard, mais assez simples pour que les clients puissent facilement les retenir avant de les saisir.

  • Si vous n’avez aucune idée de nom pour votre code, vous pouvez aussi cliquer sur « Generate code », au-dessus, pour obtenir un code aléatoire.
  • Dans la partie « Conditions », choisissez le format de la réduction :
    • « $ USD » pour une réduction fixe d’un certain montant (elle n’est pas réservée aux dollars et elle sera bien sûr appliquée dans la devise qu’utilise votre boutique).
    • « % Discount » pour une réduction sous forme de pourcentage.
    • « Free shipping » pour une réduction de type « gratuité sur les frais de port ».
  • Une fois votre sélection faite, entrez une valeur numérique dans le champ qui apparaît à côté de l’ascenseur précédent.
  • Dans l’ascenseur « Off for », choisissez à quoi va s’appliquer la réduction :
    • « All orders » : le code sera valable pour n’importe quelle commande, quel que soient les produits commandés.
    • « Orders over » : le code ne sera valable que pour les commandes dont le montant total dépasse un certain seuil.
    • « Collection » : le code n’est valable que pour les produits inclus dans la collection sélectionnée.
    • « Product » : le code n’est valable que pour un produit spécifique.
    • « Variant » : le code n’est valable que pour une variante spécifique.
    • « Customer in group » : le code n’est utilisable que par un client appartenant à un groupe sauvegardé dans la page « Customers » (cette fonction sera abordée ultérieurement).
  • Si vous avez choisi le mode « Collection » ou « Product » pour une réduction d’un montant fixe, un champ supplémentaire apparaît (« Apply discount »), où vous devez sélectionner l’un des deux choix suivants :
    • « Only once per order » : le code ne va s’appliquer qu’à un seul produit éligible du panier (donc, sur le total de base).
    • « To every applicable item in the cart » : le code va s’appliquer à chaque produit éligible du produit (donc, potentiellement, plusieurs fois).
  • Si vous avez choisi le mode « Collection », « Product » ou « Product variant », un ascenseur supplémentaire apparaît à droite, où vous pouvez sélectionner la collection, le produit ou la variante qui vous intéresse.
  • Si vous avez choisi une réduction de type « Free shipping », vous devez déterminer sur quel montant maximum de frais de port la gratuité pourra s’appliquer.

Vous devez aussi choisir si elle concerne les envois dans le monde entier (« All countries »), en France seulement ou pour tous les pays sauf la France (« Rest of the world »).

Attention, tout comme pour les autres types de réductions, celle du « Free shipping » n’est pas automatique et implique la saisie manuelle du code par le client (à la différence de certaines applications qui gèrent ça en automatique, ou de la fixation d’un mode d’envoi gratuit tout le temps).

  • Dans la section « Usage limits », vous devez déterminer les options suivantes :
    • « Total available » / « Unlimited » : le code peut être utilisé, en tout, sans aucune limite dans la boutique (tous clients confondus).
    • « Total available » / « Limited number of uses » : le code peut seulement être utilisé un certain nombre de fois en tout (nombre à saisir dans la case qui apparaît).

Ce principe peut être intéressant pour des opérations du type « offre réservée aux 50 premières personnes à en profiter ».

    • « Limit by customer » : si vous cochez la case, chaque client ne pourra utiliser le code concerné qu’une seule fois (il ne pourra pas s’en servir dans une seconde commande).

Le contrôle se fait sur la base de l’adresse email du client déclarée lors du passage de commande, ce qui signifie que certains abus peuvent être possibles, si le client dispose de plusieurs adresses, et que vous devez donc contrôler a posteriori l’usage qui est fait d’un code limité.

  • En haut à droite, dans la section « Date range », vous pouvez sélectionner les dates de début et de fin de validité du code.

Par défaut, la date de début est celle du jour de création du code et il n’y a pas de date de fin, avec la case « No end date » cochée (donc, sans durée de validité limitée).

Si vous voulez rendre le code valable pour une seule journée, vous devez saisir les mêmes dates de début et de fin.

  • Une fois que tous vos réglages vous conviennent, il ne vous reste plus qu’à sauvegarder et distribuer votre code lors de vos opérations marketing.

Tous vos codes créés sont visibles sur la page « Discounts ».

Si vous ne pouvez pas éditer un code de réduction existant, vous pouvez par contre, à partir de cette page :

  • Le désactiver temporairement : fonction « Disable » (vous pourrez ensuite le réactiver en cliquant sur « Enable »).
  • Le supprimer définitivement (icône « corbeille »).
  • Gérer ces deux fonctions pour de multiples réductions, via la multisélection et les « bulk actions ».

Si vous désirez consulter facilement l’historique de vos codes de réduction, il est possible d’exporter la liste de vos codes (pas ceux qui ont été supprimés) et de l’usage qui en a été fait.

Pour cela, cliquez en haut à droite de la page sur « Export ». Vous allez obtenir un fichier .csv, à convertir en tableau Excel (je reviendrai sur cette question ultérieurement, pour tous les cas d’export).

Vous disposez donc de multiples manières de capter de nouveaux clients, de fidéliser vos meilleurs clients ou de motiver d’anciens clients inactifs.

La fonction peut être utilisée parallèlement à un programme de fidélité ou à d’autres incentives fournies par des applications tierces.

Je reviendrai sur ces points dans des focus plus techniques ou relatifs au marketing de votre boutique.

J’espère que cette série d’articles sur la fonction « Products » vous a plu et je vous dis à très bientôt pour la suite !