Les collections

 

Comme promis dans l’article précédent de cette série, aujourd’hui je vais revenir de façon plus approfondie sur un aspect spécifique de la section « Products » : les collections.

C’est une fonctionnalité qui n’est pas toujours utilisée à son plein potentiel, alors qu’il est essentiel que vous la maîtrisiez sur le bout des doigts.

 

Les collections : principe de base

 

Comme j’ai commencé à l’expliquer précédemment, les collections sont, dans Shopify, une manière transversale de regrouper les produits selon différents points de vue possibles. Par exemple :

  • Par taille ou couleur
  • Par événement saisonnier
  • Par matériau de fabrication
  • Par type de produit
  • Par tranche de prix
  • Etc.

À la différence de la fonction « Type de produit », qui est un choix unique pour chaque article de la boutique, les collections n’ont aucune limite imposée et vous pouvez donc ranger un même article dans de multiples collections, tout en créant autant de collections que vous le souhaitez.

Par exemple, un pantalon peut appartenir simultanément à diverses collections, comme « Pantalons pour hommes », « Vêtements d’été », « Articles en promotion », « Grandes tailles » « Vêtements en coton », etc.

L’idéal est que chaque article appartienne à plusieurs collections, afin de pouvoir répondre aux diverses approches de chaque client : certains réfléchissent selon un critère de budget, d’autres par matière, mode d’utilisation, etc.

Il vous appartient donc de trouver les meilleures façons de présenter vos produits, en tenant compte de votre public cible et des bonnes pratiques couramment mises en œuvre dans votre domaine de vente : par exemple, les boutiques qui vendent des jouets ne suivent pas la même logique que celles où sont proposés des articles de maquillage.

Mon conseil : regardez bien ce que font vos concurrents, en allant leur rendre visite, et reproduisez les modèles qui vous ont semblé les plus simples et intuitifs à utiliser.

 

Gestion des collections dans Shopify

 

Chaque collection se gère (aussi bien pour la création, la mise à jour ou la suppression) via la page d’administration « Products/Collections » (raccourci clavier GPC, si vous avez bien suivi l’article consacré aux manipulations courantes).

Lors de la création d’une collection (bouton « Create collection », en haut à droite de la page des collections), vous choisissez :

  • Son titre : faites en sorte qu’il soit clairement distinct de tout autre nom de collection et des libellés de vos produits eux-mêmes.
  • Sa description : elle s’affichera lorsque vos clients arriveront sur la page de la collection, avant la liste de produits qui la composent. Donc, faites en sorte qu’elle soit agréable à lire et pas trop longue.

Vous pouvez aussi ne pas remplir cette zone et ne pas avoir du tout de texte de présentation, ce qui est parfois préférable avec certains types de thèmes, mais que je ne recommande pas, de façon générale.

  • Pour ce qui concerne le SEO et les canaux de vente, je vous renvoie à l’article précédent, car les principes généraux sont les mêmes pour les produits et pour les collections. Par contre, je reviendrai de façon plus détaillée sur ces deux questions dans un futur focus.
  • Une collection peut être programmée pour n’être visible qu’à une certaine date dans votre boutique en ligne, en utilisant l’icône de calendrier à droite du canal de vente « Online store ». Cette fonction de programmation peut être utile pour une collection promotionnelle, par exemple, qui ne doit être visible qu’à une date ultérieure.
  • L’étape la plus importante de la création d’une collection est de choisir de quelle façon elle va se remplir, dans la section « Conditions » :
    • mode manuel (« Manually select products »)
    • ou mode automatique (« Automatically select products based on conditions »).

Attention ! Ce choix est définitif et vous ne pourrez plus repasser d’un mode à l’autre par la suite. Donc, lisez bien ce qui suit, pour ne pas vous tromper de mode lors de votre première création…

 

Collection manuelle ou automatique ?

 

Shopify propose donc deux façons d’attribuer des articles à une collection :

  • Le mode manuel porte bien son nom (en anglais, vous trouverez parfois aussi le libellé « Custom collection ») : il implique que la collection va devoir être remplie à la main, lors d’une création ou mise à jour de produit, en rangeant celui-ci dans la collection concernée.
  • Le mode automatique fonctionne tout seul, sur la base de « conditions » : lorsqu’un produit créé ou mis à jour répond aux conditions fixées pour une collection donnée, il va automatiquement lui être rattaché (un même produit pouvant appartenir à de multiples collections automatiques et/ou manuelles).

Ces « conditions » sont elles-mêmes multiples : elles peuvent se construire sur toute une liste de facteurs que je vais détailler un peu plus loin.

Ce choix se reflète lorsque vous consultez la page « Collections » : celles qui sont en mode automatique affichent une liste de conditions, tandis que les collections manuelles n’ont rien d’indiqué dans cette colonne.

Quel mode choisir ?

Du point de vue du client, le choix du mode manuel ou automatique ne change absolument rien, chaque collection lui étant présentée de la même façon.

Par contre, pour vous, la gestion côté administration peut fortement se ressentir, selon vos choix.

Mes conseils :

  • Restez en mode manuel pour les collections assez figées, peu amenées à bouger au fil de la vie de votre boutique : ce sont par exemple vos collections permanentes, pour lesquelles vous n’avez que peu d’ajouts ou de retraits à effectuer au quotidien.
  • Choisissez le mode automatique pour les collections dynamiques, qui sont amenées à changer très fréquemment, pour des questions de prix fluctuants, de saisonnalité, ou de promotions temporaires, par exemple.

 

Le mode manuel

 

Vous gérez l’ajout ou le retrait de produits à vos collections manuelles de trois façons :

  • Via la page des produits, où vous pouvez sélectionner individuellement ou collectivement des produits pour modifier leur appartenance à telle ou telle collection, en cliquant sur le bouton « Bulk actions » et sur « Add to collection » / « Remove from collection ».
  • Via la page des détails d’un produit (lors d’une création ou d’une mise à jour), dans la section de droite, où vous pouvez ajouter ou supprimer une collection manuelle (les collections automatiques, elles, ne sont pas proposées dans la liste des ajouts possibles).
  • Via la page d’une collection manuelle (lors d’une création ou d’une mise à jour), dans la section « Products », où vous pouvez ajouter et supprimer des produits à la collection en question (pour faciliter votre recherche dans la liste, vous pouvez modifier le type de classement du menu déroulant, en cliquant sur « Sort ».

Retenez donc bien que la gestion des collections manuelles et de leurs contenus peut s’effectuer de plusieurs façons, en fonction de votre objectif :

  • Si vous voulez agir sur un produit au sein de plusieurs collections, passez plutôt par la page de détails du produit concerné, ou par la page générale des produits.
  • Si vous voulez agir simultanément sur plusieurs produits au sein d’une collection, passez par la page de la collection concernée, ou par la page générale des produits.
  • Si vous voulez agir simultanément sur plusieurs produits au sein de plusieurs collections, passez par la page générale des produits.

 

Le mode automatique

 

Lorsque vous créez une nouvelle collection en lui donnant un statut automatique, vous devez choisir les « conditions » permettant à Shopify de la remplir de produits.

Notez que si le mode automatique ne peut plus être modifié vers le mode manuel, par la suite, vous pouvez par contre, à tout moment, modifier les conditions en question.

Vous devez au moins fixer une condition, mais vous pouvez aussi en fixer plusieurs simultanément, selon le principe du « et » ou du « ou » :

  • « Products must match all conditions » : pour être intégré dans la collection automatique, un produit doit répondre à toutes les conditions fixées.
  • « Products must match any condition » : pour être intégré dans la collection automatique, un produit doit répondre à au moins l’une des conditions fixées, quelle qu’elle soit.

Ces conditions peuvent être construites selon de nombreux paramètres. Le principe de fixation d’une condition suit toujours la même logique :

  • Un choix d’option (voir le détail ci-dessous)
  • Un choix de paramètre (voir le détail ci-dessous)
  • Un champ de valeur, dont le contenu dépend de l’option

Les options disponibles sont les suivantes :

  1. « Product title » : titre du produit
  2. « Product type » : type du produit
  3. « Product vendor » : vendeur du produit
  4. « Product price » : prix du produit
  5. « Product tag » : tag du produit
  6. « Compare at price » : prix barré
  7. « Weight » : poids
  8. « Inventory stock » : stock inventaire
  9. « Variant’s title » : titre d’une variante

Pour les options 1 – 2 – 3 et 9, les paramètres disponibles sont les suivants, avec une valeur saisie qui va dépendre de l’option choisie en premier :

  • « Is equal to » : « Est égal à ». Vous pouvez saisir comme valeur un intitulé précis de produit, de type de produit, un vendeur ou une variante.
  • « Is not equal to » : « N’est pas égal à ». Les items qui correspondant aux valeurs saisies seront exclus de la collection.
  • « Starts with » : « Commence par ». Tapez le début d’un intitulé de produit, de type de produit, de vendeur ou de variante (par exemple, si vous indiquez « t-shirt », tous les produits dont le titre commence par « t-shirt » seront sélectionnés).
  • « Ends with » : « Se termine par ». Même principe que dans l’exemple précédent, mais avec le dernier mot d’un intitulé.
  • « Contains » : « Contient ». Tapez n’importe quel mot figurant dans vos divers intitulés. Les produits correspondants seront inclus.
  • « Does not contain » : « Ne contient pas ». Tapez n’importe quel mot figurant dans vos divers intitulés. Les produits correspondants seront exclus.

Pour le cas particulier de la sélection par variantes, il est important de saisir la valeur selon le format suivant : option1 / option2 / option3, etc. en mettant bien un espace entre deux options. Par exemple, si votre critère est de sélectionner uniquement les produits ayant les options « grand » et « bleu », vous obtiendrez comme valeur de sélection : grand / bleu.

Notez aussi un élément important : des variantes individuelles d’un produit peuvent être un critère de sélection pour ajouter ce produit à une collection automatique (par exemple, un pull proposé avec une variante bleue, que vous voulez ajouter à une collection « vêtements bleus »), mais les variantes ne peuvent être intégrées seules à une collection, sans les autres variantes de ce produit. Si une seule variante vous intéresse pour une collection, vous devez la transformer en produit à part entière.

Pour l’option 5 des tags, la liste des tags existants dans votre boutique au moment où vous créez la collection vous est proposée, pour que vous puissiez faire votre choix.

Pour les options 4 – 6 – 7 et 8, vous devez entrer une valeur chiffrée, en choisissant comme paramètre les possibilités :

  • « Is equal to »
  • « Is not equal to »
  • « Is greater than » : « Est plus grand que »
  • « Is less than » : « Est plus petit que »

Si vous voulez fixer plus d’une condition, cliquez sur « Add another condition » et répétez la même logique, mais attention de ne pas fixer des conditions incompatibles entre elles !

 

Exemple concret :

 

  • Condition 1 : « Product title contains “t-shirt” »
  • Condition 2 : « Variant’s title contains “cotton” »
  • Condition 3 : « Product’s tag contains “promos” ».

Avec ces trois conditions, votre collection automatique ne sera remplie que de produits dont le titre commence par « t-shirt », qui comportent des variantes avec l’option « coton » et qui sont tagués avec l’étiquette « promos ».

À vous de jouer pour bâtir vos collections. Dans le prochain article, on parlera de leur apparence et de quelle façon vous devez les rendre accessibles dans votre boutique.

À très bientôt pour la suite !