tuto shopify 19

 

Aujourd’hui, nous continuons d’explorer la fonction « Shipping » et je vais vous parler plus particulièrement des réglages, dans la continuité de ce que je vous ai présenté dans la première partie de ce focus (que je vous invite à lire d’abord, car elle pose quelques grands principes sur lesquels je ne vais pas revenir ici).

 

Configuration initiale de l’adresse et des types de paquets

 

Afin d’aller dans le détail du paramétrage, je vous rappelle (j’ai déjà évoqué le sujet dans l’introduction à toute cette série de tutos) que vous devez aller dans la page « Settings / Shipping » (raccourci clavier GSS) pour :

  • Ajouter une adresse d’expédition, qui peut être différente de l’adresse administrative de la boutique.

Ceci est important dans le cas où vos colis partent d’un entrepôt particulier ou si un service tiers se charge pour vous de gérer vos envois et retours (notamment si votre boutique est implantée dans un pays qui permet le calcul automatique des frais de port, car l’adresse d’expédition est essentielle pour que ce calcul soit juste).

Cette modification se fait dans la section « Shipping origin » de la page, via le bouton « Edit address ».

  • Ajouter un ou plusieurs types de paquets, en précisant ses ou leurs dimensions.

Ceci est important si votre boutique expédie elle-même des produits physiques, si vous utilisez un conditionnement récurrent pour des catégories de produits et que chacun de ces colis est lié à un coût fixe à prendre en compte dans le calcul des frais de port.

Cette modification se fait dans la section « Saved packages » de la page, via le bouton « Add package ».

Vous devez donner un intitulé différent à chaque paquet, choisir entre « Box » (boîte) et « Soft package » (paquet souple), préciser ses dimensions et son poids à vide (facultatif).

S’il s’agit du type de colis le plus utilisé pour vos envois, cochez aussi la case « Set as default package ».

Notez que si vous désirez supprimer un type de colis enregistré, il vous suffit de repartir de la section « Saved packages », en cliquant sur l’intitulé du paquet à retirer, puis sur le bouton « Delete package » dans la page suivante.

 

Les zones d’expédition

 

Dans Shopify, les « shipping zones » sont des régions ou des pays vers lesquels vous acceptez d’expédier vos produits physiques.

À chaque zone correspond une grille des frais de port (mais vous pouvez aussi avoir une grille unique pour tous vos envois, sans créer de zones) qui va donc s’appliquer à toute commande, selon l’adresse de réception du client concerné.

Je vous rappelle qu’un client qui habiterait dans une zone non prévue dans vos réglages ne pourra pas aller au bout de la commande, car Shopify l’informera qu’il n’est pas éligible.

Par défaut, votre boutique est configurée sur deux zones : « Domestic » (le pays de la boutique) et « Rest of the world » (qui contient tous les autres pays du monde).

Toujours en partant de la page « Settings / Shipping », vous pouvez :

  • Créer une nouvelle zone d’expédition, à partir de la section « Shipping zones » et via le bouton « Add shipping zones ».

Dans le champ « Zone name », saisissez un libellé qui vous convient (les clients ne le verront pas).

Puis cliquez sur « Add countries » et sélectionnez tous les pays du menu « Search countries » que vous souhaitez ajouter à cette zone (notez que si vous sélectionnez une grande zone préétablie par Shopify, comme « Europe » ou « North America », tous les pays inclus dedans sont automatiquement saisis). Finissez votre sélection en cliquant sur « Add ».

Lorsqu’un grand pays est constitué de plusieurs régions ou provinces référencées par Shopify, vous pouvez affiner les réglages à l’intérieur du pays, en cochant/décochant les cases concernées. Par exemple, pour les USA, vous pourriez décider d’inclure le Texas et la Californie, mais pas l’Alabama et l’Ohio. Si ce réglage est possible, le bouton « Edit » apparaît à côté du pays concerné.

Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter des frais de port manuels (« Price based rates » ou « Weight based rates »), mais vous pouvez ajouter ces réglages ultérieurement (et j’y reviendrai plus tard).

Pour finir, cliquez sur « Save » et votre nouvelle zone d’expédition apparaîtra sur la page « Settings / Shipping », dans la section « Shipping zones ».

Procédez de nouveau ainsi pour l’ajout d’une nouvelle zone.

  • Supprimer une zone d’expédition existante, si vous ne souhaitez plus expédier de produits dans les pays qui la constituent.

Par exemple, si votre boutique est en France et que vous ne souhaitez n’expédier vos produits qu’à des clients en France, vous pourriez supprimer la zone « Rest of the world » créée par Shopify lors de la mise en route de la boutique.

Notez bien que cette suppression entraîne automatiquement la suppression de tous les tarifs associés à la zone concernée… donc, faites attention ! J

Pour supprimer la zone, cliquez sur le bouton « Edit » à droite du nom de la zone, puis sur « Delete zone » en bas à gauche de la page détaillée. Un écran d’avertissement va vous demander de confirmer ce choix.

Notez que certaines apps permettent d’affiner les réglages des zones d’expédition, en établissant des regroupements à partir de codes postaux ou régionaux. Je vous en parlerai dans de futurs focus consacrés aux apps les plus utiles pour votre boutique.

 

La grille des frais de port et les méthodes d’expédition

 

Une fois que vos zones ont été définies, vous allez devoir déterminer une grille de frais de port pour chacune d’elles.

Vous allez aussi devoir choisir vos méthodes d’expédition en rapport avec ces grilles, avec trois grandes catégories possibles :

  • La méthode manuelle : la plus courante pour tous les vendeurs débutants, qui expédient eux-mêmes leurs produits ou font appel à un service d’expédition. Vous fixez vous-mêmes les frais de port.
  • L’option « Calculated shipping rates » : disponible uniquement pour les boutiques aux USA et au Canada (et nécessité d’avoir le plan Advanced Shopify ou mieux), qui permet de sélectionner des transporteurs dans une liste et d’avoir un calcul en direct des frais, sans rien paramétrer vous-même manuellement.
  • La délégation complète de la gestion des envois à un tiers, lorsque vous travaillez intégralement en dropshipping (le grossiste expédie directement les produits au client final, sans qu’ils passent par vous).

Je vais donc m’attarder sur ces trois catégories possibles, en me concentrant surtout sur la première et la dernière, qui concernent en priorité les boutiques francophones.

 

Les frais de port manuels

 

Si vous expédiez vous-même vos produits, via un service de poste classique ou un transporteur privé, vous devez fixer des frais de port manuels.

Pour cela, Shopify raisonne selon deux principes : le poids ou le prix de vente.

Notez que la fonction « frais de port manuels » doit nécessairement être utilisée dans plusieurs cas :

  • La fixation de frais à 0 (soit les frais de port offerts, du point de vue du client)
  • La récupération des commandes directement auprès de vous par le client.
  • L’impossibilité de fixer un coût unique, en raison d’une offre trop variée, avec des frais qui doivent donc être détaillés au cas par cas.
  • La prise en charge des envois par des tiers (ce point sera vu ultérieurement).

Voilà les étapes à suivre pour la mise en place de frais de port manuels :

  • Déterminer les coûts d’envoi que vous allez devoir régler : pour cela, vous allez devoir vous renseigner auprès de votre bureau de poste ou du transporteur avec qui vous avez l’intention de travailler.

Communiquez-leur la liste de tous vos formats de colis (ceux que vous avez déterminés dans l’étape initiale de configuration), vos poids d’articles et vos diverses zones d’expédition, pour obtenir toutes les combinaisons de tarifs correspondant à ces divers cas de figure.

Ils seront de bon conseil et pourront vous aider à fixer des grilles raisonnables à la fois pour vous et pour vos clients.

Si vous devez choisir entre deux tarifs pour un envoi précis, choisissez le plus élevé, pour être sûre de ne pas y perdre de l’argent.

  • Saisir la grille choisie (pour chaque zone) sur la base du poids ou du prix total de la commande, comme je vais l’expliquer ensuite.

 

Configurer les frais de port manuels sur la base du poids

 

Dans ce cas de figure, vous allez fixer des conditions de facturation relatives au poids total de la commande du client.

C’est un modèle plus fiable que celui qui est fixé à partir du prix total d’une commande, car il reflète le coût effectif de votre envoi (sous réserve que vous ayez bien indiqué un poids valable dans la fiche de chaque produit).

Les frais de port calculés via ce principe cumulent le poids des articles et le poids du paquet à vide (fixé précédemment dans vos réglages initiaux).

Attention : votre grille de tarifs ne doit laisser aucun « vide ». C’est-à-dire que les différents paliers doivent « se toucher ».

Par exemple, si votre premier niveau de tarif correspond aux paquets de 0 à 3 kg, le palier suivant doit commencer à 3,01 kg et non pas à 4 kg. Si vous laissez un vide, Shopify appliquera à une commande de 3,2 kg le taux le plus élevé qui existe dans la grille.

Pour fixer un tarif :

  • Repartez de la section « Shipping zones » de la page « Settings / Shipping » et cliquez sur le bouton « Edit » pour la zone qui vous intéresse.
  • Cliquez sur « Add rate » dans la section « Weight based rates ».
  • Donnez un nom à ce tarif (attention, cette fois, les clients verront le libellé).
  • Fixez la fourchette de poids concernée par ce tarif, dans la section « Range » (par exemple : 0 à 3 kg)
  • Fixez le prix correspondant, dans le champ « Rate ».
  • Cliquez sur « Done ».
  • Ajoutez autant de tarifs que nécessaire, pour cette zone (par exemple : 3,01 à 5 kg, puis 5,01 à 7 kg, etc.)
  • Cliquez sur « Save » en haut de la page suivante.
  • Procédez de la même façon pour chaque zone.

 

Configurer les frais de port manuels sur la base du prix de la commande

 

Cette méthode est plus rapide, car elle vous évite d’indiquer un poids dans la fiche de chacun de vos produits, mais elle est beaucoup moins précise.

Par exemple, si vous vendez à la fois des bijoux précieux (chers, mais très légers) et des meubles (moins chers, mais beaucoup plus lourds), vous pouvez aboutir à des aberrations.

De plus, les frais sont calculés après prise en compte d’une éventuelle réduction, ce qui fait qu’ils seront minimisés.

Ce modèle est donc adapté à une boutique où l’offre est assez homogène et où vos promotions ne sont que peu gérées via des codes de réduction, mais pas vraiment à des activités variées.

Je vous conseille vraiment la prudence avec cette méthode.

Si vous choisissez de la mettre en place, voici les étapes :

  • Repartez de la section « Shipping zones » de la page « Settings / Shipping » et cliquez sur le bouton « Edit » pour la zone qui vous intéresse.
  • Cliquez sur « Add rate » dans la section « Price based rates ».
  • Donnez un nom à ce tarif (attention, cette fois, les clients verront le libellé).
  • Fixez la fourchette de prix concernée par ce tarif, dans la section « Range » (par exemple : 0 à 100 $)
  • Fixez le prix correspondant, dans le champ « Rate ».
  • Cliquez sur « Done ».
  • Ajoutez autant de tarifs que nécessaire, pour cette zone (par exemple : 100,01 à 200 $, puis 200,01 à 300 $, etc.)
  • Cliquez sur « Save » en haut de la page suivante.
  • Procédez de la même façon pour chaque zone.

Pour modifier ou supprimer un tarif déjà saisi, il vous suffit d’éditer la zone concernée et de rentrer dans le tarif à changer, ou de cliquer sur le « x » à droite du tarif que vous désirez supprimer. Pensez bien à sauvegarder, une fois que vous avez terminé.

Voilà pour ce focus, particulièrement fourni. J

Dans le prochain, je continuerai de vous présenter les réglages à connaître, comme les frais de port offerts, les frais personnalisés pour une commande unique ou le cas du traitement des commandes via des services d’expédition tiers.

À très bientôt pour la suite !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire