L’E-commerce devient de plus en plus rentable

rentabilité E-commerce

 

rentabilité E-commerce

Un tel chiffre confirmé par l’étude Kantar TNS/ Webloyalty qui vient de paraître rendrait jaloux un commerçant traditionnel : 82 % des sites E-commerces ont atteint dès 2016 leur seuil de rentabilité.

Ce qui, à l’heure de la concurrence à tout crin est à saluer. Surtout qu’une fois encore, ce score est en progression par rapport à l’an passé (+ 5 %) mais surtout que ces chiffres sont surtout portés par les bonnes performances des « petits » sites.

Tout n’est pas rose bonbon dans dans le monde du E-commerce où il faut vendre et innover – comme dans le commerce traditionnel – mais s’en sort quand même pas mal avec 72 milliards d’€uros et 15 % de croissance par rapport à l’année précédente quand le commerce traditionnel (brick & mortar) piétine et ferme ses magasins.

La bataille de la rentabilité qui concerne tous les commerçants, E ou non, les touche de la même manière tous les deux. Mais force est de constater que les E-commerçants s’en tirent mieux que leurs confrères traditionnels.

La baisse du panier moyen les a invités à trouver de nouveaux leviers pour développer leur croissance et leur permettre de gagner en rentabilité en trouvant de nouvelles manières de générer des revenus.

L’analyse des résultats montre que si la marge commerciale se réduit ou, en tout cas, n’est plus aussi importante qu’avant du fait de la baisse du panier moyen, les sites E-commerce vendent de plus en plus mais surtout fidélisent mieux leurs clients. Un savoir-faire que leurs confrères du commerce traditionnel doivent leur envier, eux qui voient leurs clientèles papillonner chez tous leurs concurrents.

Ceux qui s’en sortent le mieux (et ils sont de plus en plus nombreux) savent utiliser les réseaux sociaux, la diversification, mais surtout la personnalisation.

 Même si ce n’est pas encore la majorité, de nombreux sites utilisent ou comptent utiliser l’intelligence artificielle pour se développer.

Enfin, comme les E-commerçants sont des personnes prévoyantes et intelligentes, ils réinvestissent de plus en plus (29 %) leurs revenus dans les actions de marketing et de communication mais aussi dans l’amélioration des fonctionnalités de leur site pour se développer durablement et proposer à leurs utilisateurs une expérience client pertinente … et rentable.

On le voit au fil des études, l’E-Commerce ne fait pas que se développer régulièrement, solidement et durablement, il sait analyser ses points forts et ses failles pour mieux durer, les corrige et innove. 

Décidément, l’avenir du E-commerce est de plus en plus intéressant. C’est le moment de s’y former

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire