10 manières de trouver quoi vendre sur internet

 

Je rencontre des tas de personnes qui me répètent souvent la même chose : « moi, j’aimerais vraiment me mettre au e-commerce, parce que l’idée d’un business sur Internet m’enthousiasme, mais je ne sais pas quoi vendre et où trouver des idées ».

Alors aujourd’hui, j’ai envie de vous donner des pistes de réflexion intéressantes pour structurer votre projet et y piocher de bonnes idées, idées qui vous permettront de définir votre niche.

Avant de commencer, notez deux choses importantes :

  • Pensez toujours à regarder au-delà d’un type de produit générique, la concurrence étant féroce quand on reste sur une approche générale. Pensez « niche », en considérant les produits sous un angle original qu’aucun de vos concurrents potentiels n’aura encore développé.

Par exemple, les produits cosmétiques pour hommes sont certainement un marché global déjà très exploité, alors que les produits pour la barbe le sont beaucoup moins.

  • N’ayez pas peur de choisir une niche a priori limitée quant au public qu’elle peut toucher, à partir du moment où la tendance existe.

Car même si le public potentiel sera bien moins large, vous aurez aussi une concurrence quasi inexistante.

 

Voici donc dix manières de trouver quoi vendre sur Internet, en sachant que cette liste n’a rien d’exhaustif, évidemment.

 

Prenez des notes et organisez les méthodes en fonction de vos propres préférences.

Vous remarquerez que les sources données sont généralement des sites anglophones, car c’est là que les opportunités de demain sont le plus simples à repérer et que je pars aussi du principe que vous avez des ambitions qui dépassent le simple cadre de votre pays d’origine.

 

1/ Tout commence par vous !

Avant de vous mettre à parcourir le Web en tous sens pour y trouver l’idée qui tue, n’oubliez pas d’analyser les vôtres.

Des tas de business en ligne ont commencé ainsi, par le besoin qu’avait une personne de répondre à l’un de ses propres besoins.

 

Car si vous avez un désir ou problème particulier à assouvir/résoudre par l’achat d’un produit, il y a fort à parier que d’autres sont dans la même situation que vous !

 

Donc, posez-vous toujours les questions suivantes, pour mettre votre réflexion en route :

  • Quels sont les produits/niches qui me passionnent, pour lesquels je ne trouve pas toujours ce qu’il faut en ligne ?
  • Quels sont les sujets qui font parler mes amis, qui reviennent souvent dans les conversations ?
  • Quels problèmes de la vie courante nous cassent régulièrement les pieds et quel type de produits pourraient les résoudre ?

Cette première série de questions peut vous aider à tracer les contours de votre activité et à choisir une catégorie de produits plus ou moins précise, voire directement une niche, si vous pensez à des créneaux très particuliers.

 

2/ Votre communauté locale et les activités de commerce « physique »

 

Parfois, l’envie de faire du e-commerce nous fait oublier que nous nous adressons aux mêmes personnes que celles que l’on croise dans la « vraie » vie.

Ce qui veut dire que de nombreuses activités qui existent depuis longtemps dans le monde « réel » peuvent tout à fait s’adapter à un business en ligne, pour peu que les besoins soient concrets et que la tendance d’achat soit bien là.

Il peut donc être intéressant de ne pas commencer par vous concentrer sur Internet, mais de regarder d’abord ce que font les entreprises locales florissantes, afin de voir si leur activité pourrait être transposée à la vente en ligne.

Parcourez les journaux de votre ville, regardez tout particulièrement les annonces publicitaires relatives aux services ou aux produits de « proximité ».

Par exemple, c’est comme ça que de nombreux sites qui proposent la livraison de repas bio prêts à la dégustation ont démarré : en voyant que les enseignes locales ne parvenaient pas toujours à satisfaire toutes les demandes, tant le marché a explosé.

 

3/ L’étude des tendances globales adoptées par les consommateurs

 

Lorsque vous allez enfin utiliser Internet pour la recherche de votre future ligne de produits, la première chose que je vous recommande de faire, c’est d’étudier les tendances générales (qui sont souvent mondiales).

Le monde change, pour des raisons à la fois politiques, économiques et sociales, et de ce changement découlent un ensemble d’aspirations portées par les populations (simplicité, nature, tolérance, retour à la nature, etc.). Aspirations qui se retrouvent dans leur façon de consommer… et donc d’acheter.

 

Pour leur proposer les bons produits et services, ceux qui peuvent vous permettre de faire décoller votre e-business, vous devez répondre à ces aspirations. Idéalement, vous devez même les devancer.

 

Voici quelques sites qui vont vous permettre de détecter ces grandes tendances, afin de voir comment vous pourriez les faire coïncider avec la niche de produits que vous avez en tête, ou carrément pour déterminer votre activité :

 

  • Trend Hunter (http://www.trendhunter.com/), qui est un site alimenté par une large communauté et où de multiples inspirations sont partagées, dans tous les domaines possibles de la vente.
  • Trend Watching (http://trendwatching.com/), qui est un organisme indépendant fournissant de nombreuses données sur les modes de consommation mondiaux et les tendances qui se dessinent, sur chaque continent.
  • SpringWise (https://www.springwise.com/), qui vous présente des innovations qui seront certainement les tendances de demain et peut vous donner des foules d’idées à creuser.

Il en existe certainement d’autres, mais ces trois-là peuvent véritablement vous aider à créer une boutique qui ne ressemblera à rien de ce qui existe déjà !

 

4/ Les leaders d’opinion pour l’industrie qui vous intéresse

 

Si vous avez déjà une idée assez précise de la catégorie de produits que vous aimeriez vendre, suivre l’exemple des leaders est toujours une bonne idée !

Vous trouverez notamment, sur leurs réseaux sociaux, les tendances de demain, puisqu’ils en sont souvent la source.

Le tout est de savoir comment les trouver, selon le domaine d’activité qui vous intéresse, et pour cela, deux outils de recherche peuvent vous aider, qui se focalisent tout particulièrement sur Twitter, où la notion d’influence est très forte :

  • FollowerWonk (https://moz.com/followerwonk), qui peut aider à identifier des leaders et « influenceurs », via la recherche de mots-clefs.
  • GetLittleBird (http://www.getlittlebird.com/), qui se concentre sur les profils des personnes et compagnies ayant un fort potentiel d’influence.

5/ Les sites de vente, de recommandations et d’avis sur les nouvelles tendances

 

Plus un produit est testé et mis en avant par des clients, plus cela signifie généralement qu’il y a une forte demande derrière.

Aller parcourir les sites dédiés aux tendances qui marchent est dont une très bonne idée, puisque vous allez vite voir sur quoi se jettent les utilisateurs et quels sont les nouveaux produits que vos concurrents potentiels mettent sur le marché.

Il existe de très nombreux blogs ou sites Web qui proposent ce type de contenus, à mi-chemin entre l’avis simple, la vente et la recommandation sponsorisée, et je vous en ai sélectionné quelques-uns, ceux qui sont les mieux organisés et sont plus ou moins dédiés à tel ou tel type de produits :

  • Uncrate (http://uncrate.com/) : produits pour hommes
  • Outblush (http://www.outblush.com/) : produits pour femmes
  • Cool Material (http://coolmaterial.com/): généraliste, avec des mises en avant de produits très originaux
  • Firebox (https://www.firebox.com) : un site de vente orienté notamment vers les cadeaux et les gadgets, classés par thème, qui pourra vous donner des tas d’idées à reproduire.

Ensuite, à vous de trouver d’autres sites, plus ou moins proches de la niche que vous souhaitez développer, pour vous faire une idée du marché qui vous attend.

 

6/ Les sites de partage de coups de cœur

 

Le réseautage visuel de qualité peut vous fournir des foules d’idées de produits, à partir du moment où vous constatez que la popularité de certains types d’articles est à la hausse.

L’intérêt est que ces sites renvoient généralement vers la boutique de chaque vendeur, ce qui vous permet de trouver des concurrents proches de votre niche et de voir comment ils s’y prennent.

Pinterest est le premier nom qui vient généralement à l’esprit, avec de magnifiques collections alimentées par les utilisateurs, et je vous recommande notamment de suivre la section consacrée aux visuels les plus populaires : http://www.pinterest.com/popular/

Mais d’autres sites peuvent aussi vous intéresser :

  • Polyvore (http://www.polyvore.com/) : un site principalement dédié à la mode et où les collections sont classées par tendances.
  • Fancy (https://fancy.com/) : un site qui est un mélange de boutique en ligne, de webzine et de wishlist, qui favorise le partage des coups de cœur et peut vous permettre de voir ce qui fait parler.
  • Wanelo (https://wanelo.co/) : c’est une sorte d’agrégateur de boutiques très influentes et d’utilisateurs fans de shopping, où vous allez pouvoir facilement parcourir des collections de produits, via un format qui ressemble à celui de Pinterest. Je vous recommande de consulter la page des influenceurs les plus suivis : https://wanelo.co/top/people.

7/ L’analyse des places de marché en ligne B2B

 

Les places de marché B2B (soit les grossistes en ligne, qui traitent seulement avec les revendeurs) sont une bonne source d’inspiration, même si vous n’avez pas l’intention de faire du commerce avec tel ou tel grossiste.

Car c’est là que vous allez pouvoir découvrir des produits auxquels vous n’auriez pas pensé, tout simplement parce que vous ne saviez même pas qu’ils existaient !

Dans ce domaine, Alibaba (https://www.alibaba.com/) est généralement considéré comme LA référence, en raison d’un nombre d’articles imbattable.

Mais vous pouvez aussi aller chercher des idées chez des concurrents directs d’Alibaba, comme :

En croissant vos recherches et les outils proposés par chaque plate-forme, vous allez rapidement voir émerger des idées de produits pour votre niche.

 

8/ L’analyse des places de marché en ligne B2C

 

La logique est similaire au point précédent, mais il s’agit cette fois d’analyser la consommation directe des acheteurs finaux… ceux que votre boutique va cibler.

En visitant les boutiques suivantes, focalisez-vous en particulier sur les tops des ventes et sur les catégories de produits qui suivent une tendance à la hausse :

https://www.kickstarter.com/discover/popular?ref=discover_index

Bien sûr, cela fait beaucoup de matière à analyser, mais c’est de cette façon que vous éviterez de perdre votre temps avec des produits sans demande et qui ne vous mèneront nulle part !

 

9/ Les forums de communautés

 

Quoi de mieux que de pouvoir directement discuter avec vos clients potentiels de demain ?

Pour cela, l’idéal est d’entrer dans les communautés qui s’intéressent aux produits que vous aimeriez vendre et voir ce qu’ils recherchent, tous réseaux sociaux confondus.

Il existe des milliers de forums intéressants, mais en priorité, je vous recommande Reddit, agrégateur de news issues de plusieurs plates-formes, dont les sous-catégories classées par thème peuvent vous permettre de trouver la ou les communautés qui vous intéressent et que vous pourriez rejoindre pour voir quels sujets y sont particulièrement populaires : https://www.reddit.com/reddits/

Ce site est une source infinie d’idées et de mises en contacts, donc ne passez pas à côté.

 

10/ Instagram

 

Pour finir, j’ai envie de faire un focus sur Instagram, qui est bien plus qu’un simple site de partage de photos.

En ayant la possibilité de faire des recherches par hashtag (exemple : #ilovepups), et grâce à l’affichage purement visuel, vous avez la possibilité de repérer très vite les produits issus de boutiques populaires.

Je vous recommande tout particulièrement de suivre le compte Instagram de Shopify (https://www.instagram.com/shopify/), qui met en avant les articles les plus populaires de plus de 90 000 boutiques en ligne.

De quoi trouver l’inspiration !

Voilà, j’espère que ces idées vous seront utiles et qu’elles vous aideront à choisir vos futurs produits.

À très bientôt pour d’autres conseils !