formation e commerce

Je reçois souvent des messages de gens déçus par le E-commerce, où ils me disent « ça ne marche

pas, tout ça », « la vente en ligne, c’est un attrape-nigaud », « vos conseils, c’est du vent », « à part

perdre de l’argent, je n’arrive à rien », « l’entrepreneuriat, c’est une grosse arnaque », etc.

Quand je creuse un peu la question avec ces personnes, je me rends vite compte qu’elles ont toutes

un point commun : elles confondent facilité d’accès et facilité de réalisation.

 

Ce n’est pas parce que le e-business est ouvert à tous que tout le monde va nécessairement réussir à créer une activité florissante.

 

Des tas de gens échouent, c’est vrai.

Pas parce que le marché est saturé, pas parce que les clients se font rares, pas parce qu’il y a trop de

concurrence, pas parce qu’il est trop tard pour se lancer et que toutes les bonnes places sont déjà

prises… Non.

 

Je l’ai déjà dit dans d’autres articles : le potentiel de l’activité est énorme, pour qui sait comment s’y

prendre. Les clients adeptes du E-commerce n’ont jamais été aussi nombreux, la quantité de

transactions en ligne ne fait qu’augmenter, les produits qui marchent se multiplient, la

consommation mondiale est en pleine croissance… Bref, tous les voyants sont au vert.

Le véritable problème des vendeurs qui échouent se situe ailleurs et cette cause n’a rien à voir avec

le modèle du E-business en lui-même.

 

Ces personnes n’ont simplement pas compris le plus important : tout part de la formation.

 

Choisir sa niche, adopter les outils les plus performants, éviter les impasses connues des vendeurs

chevronnés, limiter les risques financiers inutiles, mais savoir prendre ceux qui en valent vraiment la

peine, communiquer de façon efficace, comprendre les tendances de demain, placer les bonnes

publicités aux bons endroits, fixer correctement ses prix, réinvestir ses bénéfices intelligemment, se

démarquer des concurrents…

 

Rien de tout cela ne s’improvise. Bien au contraire.

 

Vendre en ligne est plus simple que d’ouvrir une boutique physique, certes. Cela comporte moins de

contraintes administratives et logistiques, c’est moins chronophage, moins dangereux

financièrement.

 

Mais simplicité et facilité ne sont pas forcément synonymes.

 

Elles le sont même rarement, quand il s’agit de business. Car un business n’est jamais « simple »,

lorsqu’on n’y connaît pas grand-chose.

 

La meilleure façon de rater son entrée dans le E-Commerce, c’est de ne pas en maîtriser les

fondamentaux et de croire que tout n’est question que d’enthousiasme, de temps passé ou de

chance.

 

 

  • L’enthousiasme est une qualité indispensable, bien sûr, mais qui est loin d’être suffisante.
  • Le temps passé, s’il est improductif, peut se transformer en un simple gâchis d’énergie. Car
  • s’échiner à remplir d’eau un tonneau percé ne mène jamais très loin…
  • Quant à la chance, je le dis souvent : c’est le pire des business ! Oubliez-la tout de suite, elle vous conduira dans le mur quatre-vingt- dix-neuf fois sur cent. Car elle est capricieuse, instable et ne suit aucune règle reproductible. Elle s’en va aussi vite qu’elle est arrivée. Et elle se manifeste rarement deux fois au même endroit…

 

Les personnes qui réussissent dans le E-business ne comptent surtout pas sur la chance et sont ravies

de la laisser aux amateurs un peu naïfs. Elles savent que la recette d’une activité qui marche

durablement est ailleurs.

Et si vous pensez que ces personnes « qui ont du succès » n’existent pas, qu’elles sont des inventions

marketing qu’on agite devant vous pour vous tromper, je vous arrête tout de suite. Je vous garantis

que ces vendeurs existent et qu’ils sont même plus nombreux que ce que vous croyez.

 

Vous voulez savoir qui ils sont ?

 

  • Ce sont ceux qui se montrent toujours un peu plus efficaces que leurs concurrents directs, qu’il s’agisse d’image, de service client ou de qualité des produits.
  • Ceux qui ne perdent pas des semaines à réinventer la roue et préfèrent se concentrer sur des sujets qui méritent qu’on y consacre du temps.
  • Ceux qui ne tâtonnent pas pendant des jours pour créer laborieusement des supports de vente qui sont déjà dépassés au moment de leur mise en ligne. 
  • Ceux qui sont en train de chercher le produit tendance de demain et non pas de copier la mode d’avant-hier.
  • Ceux qui optimisent leur planning de manière très ciblée, au lieu de s’agiter vainement en y laissant toute leur énergie.

 

Tous ces vendeurs qui parviennent à d’excellents résultats ont, eux aussi, un point commun : ils

ont compris que tout passe par une formation E-commerce solide.

 

Une formation qui leur a donné des bases incontournables, en amont, et leur a fait gagner des

centaines d’heures, par la suite, en leur évitant toutes les erreurs classiques du débutant et la perte

de temps qui en découle.

Le constat est simple : si deux personnes décident, le même jour, de se lancer dans le E-commerce,

celle qui réussira le mieux et le plus vite sera celle qui aura pris le meilleur départ.

Ce meilleur départ, c’est la maîtrise du sujet. Une maîtrise à la fois globale et détaillée.

 

Plus votre niveau de compétence sera solide, complet et performant, plus vos résultats le seront

également. Ce n’est pas plus compliqué que cela.

 

Et aujourd’hui, il n’y a aucune excuse pour sauter cette étape essentielle.

  • C’est trop difficile de s’organiser pour se former ? Non, les formations en E-learning

réduisent les contraintes de temps et de distance à néant. De n’importe où, à n’importe

quelle heure, vous pouvez devenir un expert en E-commerce.

  • C’est trop cher ? Non, vous rentabiliserez le prix d’une bonne formation en quelques dizaines

de ventes et en économisant des centaines d’heures de votre précieux temps. Ces heures,

vous en avez besoin pour exercer votre activité ; ne les perdez pas bêtement à « découvrir »

ce que d’autres pourraient vous transmettre en quelques minutes.

En vérité, il n’a même jamais été aussi simple et économique de se former professionnellement :

avant, vous deviez payer des sommes astronomiques pour participer à plusieurs sessions

présentielles près de chez vous. C’était long, coûteux et fastidieux.

 

Aujourd’hui, c’est quand vous voulez, où vous voulez, et pour bien moins cher.

 

Ne pas suivre une formation E-business, quand on veut se lancer dans la vente en ligne, est aussi

suicidaire que de prétendre écrire un bon livre simplement parce qu’on aime lire, ou d’espérer

apprendre à parler anglais couramment en consultant trois articles de blog.

Certains vous raconteront que c’est possible. J’affirme le contraire.

 

Oui, gagner de l’argent en créant son E-business peut être très rapide, si l’on sait précisément ce qu’on fait. Mais ce n’est jamais facile.

 

Oubliez le mot « facile », c’est celui qui vous empêche de réussir.

Car je vous parle de business, pas de hobby.

Même si vous achetez souvent en ligne, même si vous pensez en savoir beaucoup à propos de ce

domaine, parce que vous avez lu quelques livres, oubliez toutes vos certitudes et posez-vous une

question, la seule qui compte : avez-vous pris le temps de vous former ?

Je parle bien d’une vraie formation, avec des contenus concrets, des étapes d’apprentissage, des

outils à découvrir, des méthodes à appliquer, des conseils à suivre et des exemples réels à

reproduire.

 

  • Une formation qui ne promet pas seulement de vagues résultats, mais des acquis solides qui vous transformeront en vrai professionnel et vous serviront pendant des années.
  • Une formation qui vous amène précisément d’un point A à un point B et vous demande, en retour, de vous investir dans cet apprentissage.
  • Une formation qui prend vos ambitions au sérieux et vous propose un véritable plan, cadré et éprouvé.

 

Cette formation E-learning pour apprendre le métier du E-commerce, elle existe.

 

Je la propose à tous ceux qui ont compris qu’on ne s’improvise pas vendeur en ligne, pas plus qu’on

ne s’improvise boulanger, garagiste ou chef d’orchestre.

Chaque jour que vous laissez passer, en vous disant « j’attends encore un peu pour me décider, je

verrai plus tard », est un jour pendant lequel quelqu’un d’autre, plus motivé et déterminé que vous,

prend le départ à votre place et a donc une longueur d’avance que vous ne comblerez pas. C’est un

jour que vous ne rattraperez jamais et c’est bien dommage.

 

Mon conseil est simple : ne cherchez pas des solutions miracles, en espérant que les résultats

viendront d’eux-mêmes si vous faites simplement preuve de patience.

 

En fait, c’est vrai, ils viendront peut-être. Il est possible que vous me donniez tort, en étant

l’exception qui confirme la règle et en ayant de la chance. Cette chance qui peut sourire une fois sur

cent.

 

Mais alors, j’ai envie de conclure cet article en vous demandant ceci : si vous réussissez à atteindre

vos objectifs, grâce à la simple chance, que pourriez-vous accomplir d’encore plus grand si vous

suiviez, en plus, une formation E-business de qualité ?

 

La meilleure façon de rater son démarrage dans le E-commerce, c’est de s’échiner à passer par le

soupirail au fond de la cave, alors que vous pourriez tout simplement emprunter la porte d’entrée. 

 

Cette porte, je vous l’ouvre en grand. Je vous invite à cliquer ici pour en savoir plus.

À très bientôt !