C’est d’une banalité affligeante que dire que les psychopathes ne jouissent pas toujours d’une très bonne réputation. Pourtant, avoir quelques unes de leurs qualités peut vous être très profitable pour votre business en ligne.

Lorsque l’on pense psychopathe, on imagine généralement Hannibal LECTER, pas mal de serials killers, … mais, avouons le, ce ne sont pas les meilleurs exemples. Et surtout, ce n’est pas dans cette catégorie que l’on en recense le plus.

Kevin DUTTON, auteur du best-seller « La sagesse du psychopathe » a recensé les catégories les plus connues, mais surtout plus « présentables » : P.D.G, chirurgiens, avocats, officiers de police ou – plus surprenant – ecclésiastiques.

En fait, les psychopathes excellent dans des métiers très convoités parce qu’ils ont comme caractéristiques communes la surestimation de leur propre valeur, le don de persuasion, le charme superficiel, la cruauté, l’absence de remords et l’aptitude à manipuler.

Pour vous convaincre de l’utilité de devenir un bon psychopathe, et en tirer les qualités positives et constructives, DUTTON prend la métaphore suivante : « La psychopathie est comme le soleil : trop s’y exposer peut provoquer un cancer de la peau, mais une exposition en se protégeant peut avoir un effet positif sur le bien-être et la qualité de vie ».

Le psychopathe possède généralement sept qualités essentielles : l’implacabilité, le charme, la concentration, la force mentale, l’absence de peur, la pleine conscience et l’action.

Les utiliser à bon escient va vous permettre de parvenir à vos fins, réagir plutôt que subir, ne pas être victime, mais acteur victorieux de vos épreuves, sans risque de vous transformer en Jack l’éventreur.

Intéressant comme perspectives, n’est-ce pas ?

Finalement, le psychopathe est un mal-aimé. Alors la prochaine fois que vous en croisez un, au lieu de le dénoncer en préventif à la police, offrez lui un café et modélisez ses côtés positifs et servez vous en pour développer votre business en ligne.

Et vous pourrez fièrement vous balader avec un joli T-shirt « I’m a psychopath – what’s the problem ? »