Crise ou opportunité ?

L'E-commerce : le meilleur remède à la crise

C’était prévisible, presque écrit. Le commerce traditionnel s’inquiète de plus en plus ouvertement de son avenir. Besoin de rentabilité d’un côté, envie de bonnes affaires de l’autre.

Les marques font des efforts désespérés pour s’en sortir et pourtant… la hausse de la croissance s’inverse comme on dit en langage économique. Dans la vraie, on dit plutôt « ça se casse la gueule ».

Les boutiques des rues piétonnes se remplacent à un tel rythme qu’en passant devant, d’une semaine à l’autre, on se demande parfois si l’on n’est pas passé dans une faille temporelle.Ca pourrait continuer ainsi jusqu’à ce que les intéressés appellent, la larme à l’oeil, « la mort du p’tit commerce ».

Sauf que de plus en plus, souvent sans être sortis d’école de commerce ni avoir 25 ans d’informatique derrière eux, des gens qu’on peux qualifier de « normaux » bousculent tous les codes en créant une simple boutique en ligne, font du commerce international sans quasi bourse délier ni prendre l’avion, négocient des hausses de leurs plafonds de cartes bancaires avec leur banquier parce qu’ils encaissent chaque semaine des sommes à faire pâlir un trader amateur…

Et en plus, c’est totalement légal et même des fillettes de 16 ans se font leur argent de poche avec… Comment est-ce possible ?

L’E-commerce est un vrai métier durable et rentable. Mais comme tout métier, il s’apprend. Et vous pouvez le faire en cliquant ICI

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire